Le cochon grillé

Kerhostin. 113 personnes au repas champêtre

Le Télégramme – 30 mai 2011

 

Une fois de plus, la Fête du far et du cochon grillé de l’association Vivre à Kerhsotin a remporté un beau succès. Si les inscriptions ont tardé à venir, cette année, elles se sont finalement faites aussi nombreuses que pour les éditions précédentes, avec 113personnes.

Une équipe bien rodée

Inquiet quant aux manques de réservations, une semaine avant la date fatidique, le président de Vak, Jean-Claude Gillard, a finalement dû refuser du monde: «Plus que d’habitude, les réservations se sont faites au dernier moment, insiste-t-il. L’important c’est que l’on a du monde et que tous soit content. On ne peut pas accepter plus de personnes, car l’organisation devient trop compliquer. Pour une centaine de personnes, nous sommes maintenant bien rodés, chacun sait ceux qu’il a à faire. Nous avons, en plus, la chance d’être accueilli au sein du camping de l’Océan». Les riverains de Kerhostin et leurs amis apprécient, en effet, cette hospitalité de longue date. Du côté de la broche, le cochon a été cuit à coeur par Jean-Pierre et Pho, toujours fidèle au rendez-vous. Encore une fois, les deux cuisiniers amateurs avaient dû se lever très tôt pour tout préparer. Bien sûr, les fars ont été dégustés pour le dessert et, dans l’après-midi, les parties de pétanque ont permis de digérer.

 

Nettoyages de plages et vide-greniers

Durant la saison estivale, les rendez-vous ne vont pas manquer pour le Vak. Les nettoyages de plages reprendront ainsi que le vide-greniers, le 14juillet, et le fest-noz, en août.

 

 

 

2 réflexions sur « Le cochon grillé »

  1. Réponse à Jean-Berty
    Effectivement, les fautes d’orthographe ne manquent pas, mais elles figuraient dans l’article du journal « papier » que nous avons « copié-collé » sur le site.
    Il me semble qu’il est d’usage général de ne pas intervenir à l’intérieur des textes dont nous ne sommes pas les auteurs quelles que soient les fautes qui y figurent. Il n’est que de lire ceux qui accompagnent les articles du « Monde » pour être édifié.
    De plus ceci nous évite d’avoir à rédiger ce commentaire par nous-mêmes et d’être soupçonnés de manquer d’objectivité.
    Ceci dit, « Nobody is perfect » et nous acceptons sans problème qu’on nous signale toutes les fautes de frappe ou de syntaxe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.