La piste cyclable, enfin !

Article du télégramme du 29-03-2019

Pierre Clavreuil, le sous-préfet de Lorient, Laurence Le Duvéhat, maire de Saint-Pierre Quiberon et Gérard Pierre, conseiller départemental, heureux de voir aboutir le dossier du passage de l’isthme de Penthièvre à la piste cyclable.
Pierre Clavreuil, le sous-préfet de Lorient, Laurence Le Duvéhat, maire de Saint-Pierre Quiberon et Gérard Pierre, conseiller départemental, heureux de voir aboutir le dossier du passage de l’isthme de Penthièvre à la piste cyclable.
Les piquets le long de la route départementale 768 à l’isthme de Penthièvre laissaient présager de travaux imminents. Difficile, pour autant, aux amateurs de vélo, d’envisager le début de la réalisation de l’itinéraire cyclable, tant ils n’osaient encore croire à la réalisation de cette arlésienne, dont le projet avait été initié en 2008. Pourtant, dès lundi 1er avril, les engins seront en action !

« Toutes les conditions sont réunies pour commencer. Ce chantier représente un cas d’école compte tenu du très grand nombre d’acteurs publics engagé, plus d’une dizaine », souligne Pierre Clavreuil, le sous-préfet de Lorient. Il poursuit : « Pour faire aboutir ce dossier sur un site aussi exceptionnel et classé, il aura fallu la volonté commune de travailler ensemble et d’arriver à concrétiser ». Cela n’aura pas été simple, en effet, avant de faire intervenir les engins à l’isthme et relier les sections existantes de la V5 « littorale ». Il fallait mettre d’accord entre autres l’armée, la SNCF, la DDTM, l’architecte des bâtiments de France, la DREAL. Les demandes étaient pourtant fortes car le trafic vélo en période estivale, est estimé à 14 000 passages sur cette portion considérée comme dangereuse. Gérard Pierre, conseiller départemental, explique : « À l’origine, c’était le grand site dunaire Gavres-Quiberon qui devait porter ce dossier comme pour les autres réalisations d’itinéraires cyclables sur son territoire. Devant la complexité, le Département a pris le relais. Il est maître d’ouvrage et financeur ».

Lundi, les travaux vont commencer avec comme première phase l’enrochement. Venant de Penthièvre, les deux-roues prolongeront leur route après le boulevard de l’Océan sur le même côté sans avoir à traverser ni le flux de circulation ni la voie de chemin de fer. Pour que puisse être réalisé l’itinéraire cyclable, l’assiette de roulement de la départementale 768 va donc être déplacée. Une séparation physique va être créée entre la piste cyclable de 3 mètres de large et la route. « Les travaux seront terminés pour l’été. Nous organiserons une inauguration en y associant la population », conclut le sous-préfet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.